Introduction

De nombreux pays ont introduit une réglementation assez extensive pour identifier les dangers intrinsèques des produits chimiques et pour contrôler leurs utilisations quand celles-ci peuvent soumettre la santé humaine et l'environnement à des risques potentiels. La réglementation part du principe que les consommateurs - ou le public en général - sont moins informés à propos des dangers potentiels des substances qu'ils utilisent (les bricoleurs tombent aussi dans cette catégorie). Un autre présupposé est alors que les utilisateurs professionnels sont plus exposés aux ingrédients d'adhésifs parce qu'ils en font un usage régulier, ils sont en général mieux formés et par conséquent plus susceptibles de respecter les précautions nécessaires.

CLP picto 230L'étiquetage conforme sur les emballages d'adhésifs et de mastics est aussi une obligation légale, et la plupart des fabricants vont habituellement au-delà du minimum requis pour s'assurer de l'utilisation de leurs produits en toute sécurité en même temps que de la satisfaction du client. Par exemple, le règlement européen CLP (CE) n ° 1272/2008 relatif à la classification, l'étiquetage et l'emballage des substances et des mélanges fournit des pictogrammes et la signification des codes connexes visant à avertir sur les risques et les dangers possibles.

Il est évident que lorsque les fabricants ont le choix entre deux ingrédients d'adhésifs qui remplissent la même fonction de manière satisfaisante, ils choisissent celui qui est le moins dangereux et le moins cher. Toutefois, si l'un d'entre eux est plus cher ou si sa classe de danger est plus élevée, il faut nécessairement adopter un compromis. Par conséquent, la présence d'un ingrédient dangereux sera signalée par l'information de sécurité sur l'étiquetage et dans la fiche de sécurité du produit. Celle-ci n'est en général pas fournie au consommateur, mais seulement aux utilisateurs professionnels. Cependant, elle est en général mise à la disposition de tous sur internet. Cette présence d'une substance dangereuse est parfois rendue nécessaire pour des raisons de performances du produit ou de coût.

Parmi les adhésifs et les mastics en particulier, plusieurs parmi les plus performants sont très réactifs ou contiennent des solvants organiques. Il en résulte des dangers spécifiques. En conclusion, pour les utiliser en toute sécurité, il est indispensable d'avoir un minimum de compréhension de ces dangers potentiels et des précautions à prendre durant l'utilisation.

Certains pourraient affirmer que la meilleure précaution est d'éviter d'utiliser des produits contenant des ingrédients dangereux, notamment ceux qui sont classés cancérigènes, toxiques à la reproduction, mutagènes ou persistants dans l'environnement. Malgré l'état d'avancement de la technique, ils seront probablement déçus des résultats qu'ils obtiendront avec des adhésifs et des mastics ne contenant que des ingrédients inoffensifs, à moins que leurs exigences ne soient en rapport avec une performance moindre.

Heureusement, les précautions à prendre lors de l'utilisation des adhésifs et des mastics sont évidentes :

  1. Les utilisateurs professionnels doivent toujours lire et comprendre la fiche de sécurité légale ou se la faire expliquer
  2. Lire au préalable les informations fournies par le fabriquant sur l'étiquette ou sur la notice
  3. En cas de doute, demander au vendeur ou contacter directement le fabricant grâce au numéro de téléphone généralement présent sur l'étiquette
  4. Ne jamais utiliser un adhésif pour un usage non prévu par le fabricant
  5. Ne jamais mettre les adhésifs et les mastics en contact avec la peau ou la nourriture, ou ingérés à moins que l'usage en contact avec la peau soit spécifié ou approuvé pour le contact alimentaire (ex. : gomme arabique) ou médical (ex. : adhésifs dentaires, autocollants pour sous-vêtements, bandages autoadhésifs)

 

Précautions générales de sécurité

 

Incendie/explosion

La substitution des solvants chlorés (qui sont en général peu inflammables) par d'autres solvants organiques a augmenté le risque d'incendie et/ou d'explosion. Pour réduire le risque (en particulier avec les produits en aérosol) :

 

Exposition par inhalation

Certains solvants organiques (acétone, alcool dénaturé ou méthanol, pétrole ou white spirit, etc.) sont parfois nécessaires comme ingrédients d'adhésifs ou pour le dégraissage préliminaire, ou pour essuyer l'excès de colle.

La plupart des solvants d'usage courant sont peu toxiques mais si l'exposition est prolongée, il peut s'ensuivre des vertiges ou une indisposition, spécialement si l'odeur est forte. Il faut arrêter le travail et ventiler la zone de travail.

 

Exposition de la peau

Sauf si la quantité de colle est faible, il est nécessaire de porter des gants et des lunettes de protection car la colle est difficile à éliminer par essuyage ou par lavage à l'eau. Toute trace de colle à solvant ou sans solvant sur la peau doit être éliminée par essuyage avec un chiffon de coton ou d'ouate imprégnée de solvant, puis lavée à l'eau et au savon. Il peut être nécessaire de refaire la couche protectrice grasse de la peau avec une lotion. Le lien suivant renvoie vers un site (en anglais) donnant des indications sur l'élimination de résidus collants par des produits d'usage courant comme le beurre de cacahuètes ou la pâte dentifrice :
http://tipnut.com/25-helpful-items-to-remove-sticky-adhesive-goo/

Le contact accidentel de la colle avec l'œil (spécialement les colles qui réagissent à l'humidité comme les cyanoacrylates et les polyuréthanes réactifs) peut être très dangereux et l'aide d'un médecin doit être recherchée immédiatement.

Pour une utilisation occasionnelle ou pour un travail délicat, les gants à usage unique en latex ou en polyéthylène comme ceux utilisés pour les travaux de peinture, peuvent suffire. Pour une utilisation plus intensive, le tableau de compatibilité suivant doit être pris en considération (source : « Guide de résistance chimique Ansell, 7ème édition »).


Type de matières de gants et solvants d'usage courants

*Utilisation modérée

TB =

Très bon

B =

Bon

M = Moyen

NR =

Non Recommandé

Solvant

Néoprène

Latex naturel ou caoutchouc

Butyle

Latex Nitrile

Acétone

B

TB

TB

NR

*Acétate d’éthyle

B

M

B

M

Ethanol

(alcool dénaturé)

TB

TB

TB

TB

Essence/pétrole

(sans plomb)

B

NR

M

TB

Hexane

M

NR

NR

TB

Isopropanol

(alcool isopropylique)

TB

TB

TB

TB

Diluant pour vernis

B

M

M

NR

Méthanol

(alcool méthylique)

TB

TB

TB

TB

Térébenthine

B

M

M

TB

White Spirit

(naphte)

TB

M

M

TB

*Xylène

NR

NR

NR

M

 

Exposition de l'environnement

La colle non utilisée doit être remise dans son emballage original et déposée à des points de collecte de déchets chimiques ou dans les déchetteries.

Etant donné le besoin de réduire les émissions de substances organiques volatiles dans l'atmosphère, préférez les adhésifs à base d'eau ou sans solvants, à moins que le besoin d'une performance spécifique ne soit requis.